Random Article


 
Les Deals
 

 

 
Casablanca un peu d'histoire
C

asablanca était autrefois appelée ‘’ Anfa’’. Au VIIe siècle, à l’origine de Casablanca se trouvait vraisemblablement une fondation phénicienne. Nonobstant la ville fut fondée au XIIe siècle disent les historiens. Mais les informations restent très imprécises à savoir les origines de la ville et de son nom primitif ‘’Anfa’’.

Malgré cela, nul d’entre ces historiens n’a pu déterminer avec exactitude le véritable fondateur d’Anfa. Pour certains tel que Ibnou El Wazzane (Léon l’africain) la cité fut fondée du temps des Romains tandis que d’autres plaidaient plutôt en faveur des phéniciens. Néanmoins la majorité des historiens affirment que les berbères de Zenata sont les constructeurs d’Anfa.

Les portugais occupèrent Anfa, au XVIe siècle, pendant deux siècles et jusqu’au milieu du XVIIIe siècle. Leur influence pesait lourdement et brisa l’essor de la ville. Pendant le règne de Mohammed Ben Abdellah, les Berbères habiteront la ville entre 1757 et 1790. Ceux-ci reconstruiront la ville et la nommeront à leur tour Dar El Beida. Le nom sera transformé en Casablanca par les espagnols.

image

Au XVIIIe siècle, Casablanca deviendra un important centre commercial. Ensuite au milieu du XIXe siècle son rôle commercial explose. La ville redeviendra telle qu’elle était autrefois au niveau commerciale et portuaire. Ses différents liens avec l’Europe s’intensifièrent et des compagnies Espagnoles à Casablanca et, en 1862 un service entre le Maroc et Marseille fera son émergence. Casablanca reste d’autant plus une petite ville jusqu’au milieu du XIXe siècle. Par le biais de cette situation très particulière, la ville connaîtra une dynamique réelle au niveau démographique qu’au niveau spatial et économique.

image

En 1909 les Espagnols commenceront la reconquête de la ville seulement deux ans plus tard le Sultan Moulay Hafid contactera l’armée française afin que Fès soit libérer car elle était cerné par des tribus. Par la suite, et un peu par obligation, une zone sera conférée à l’Espagne en 1912 dû au traité de protectorat signé par le Sultan. Après la signature du traité de protectorat français en 1912, le Marechal Lyautey prend la décision d’opter pour que Casablanca devienne la capitale économique du Pays. Pour cela il entreprend illico l’agrandissement du port. Puis c’est en 1913 que fut décidée la construction du premier grand port moderne du Royaume. Depuis, la ville connaît un élan économique fulgurant qui n’a point cessé.



 
BAROMETRE IMMOBILIER
 
 

 

la demande en immobilier résidentiel a le vent en poupe

Les agents d’Anfablanca démontrent selon leur étude des biens résidentiels sur Anfa, l’existence d’une forte demande en termes de vente et de location, qui n’arrive pas à couvrir l’offre quant à sa rareté. Le prix du foncier reste plus élevé par rapport aux autres quartiers, étant donné de l’emplacement hautement stratégique d’Anfa par ses appartements haut standing, au cœur de la ville avec ses innombrables avantages, des services qui s’y trouvent, son excellente liaison de transport et la sécurité dont il jouit.

immobilier d'entreprise en hausse malgré la flambée des prix

Anfablanca a réalisé une étude poussée sur les achats et les locations de bureaux dans le quartier Anfa, qui au fil des années est devenu le centre des affaires de la ville. Un lieu très prisé qui lui vaut une très forte demande que l’offre assez insuffisante n’arrive pas à couvrir. Grâce à ses nombreux avantages stratégiques, Anfa est une plateforme financière qui abrite la majorité des grandes entreprises dans ses immeubles de standing, malgré le prix élevé du foncier.

L'immobilier commercial sur Anfa continue d'être sous tension

Nos spécialistes en immobilier ont opéré un examen minutieux concernant les locaux commerciaux situés dans le triangle d’Or de la ville. Un déséquilibre est nettement remarquable dû à une demande beaucoup trop élevée par rapport à l’offre. Les entreprises s’arrachent les emplacements disponibles malgré le prix extrêmement élevé du foncier sur cette zone qui jouit d’un emplacement stratégique de premier choix.


 
LES BONS PLANS