Random Article


 
anfa actu
 

 

PANNEAUX PUBLICITAIRES : STOP A LA POLLUTION VISUELLE

L
e panneau publicitaire, support de publicité par excellence, permettant aux entreprises de transmettre la liberté d’expression, de se démarquer de la concurrence et surtout d'informer le public de leur existence, est ancré dans le quotidien des casablancais jusqu’au point d’en devenir une source de pollution pour ceux-ci quand il est installé de façon anarchique à toutes les intersections des grandes voies de la ville.

Les panneaux publicitaires suscitent de plus en plus de la colère chez les casablancais. Face à l’anarchie et sa pollution visuelle, le collectif Sijelmassi prend le taureau par les cornes. La pétition qu’il à lancé a récolté plus de 200 signatures. Elle à été déposée dans plusieurs magasins notamment sur l’avenue Sijelmassi. Il est impossible de se détourner des panneaux publicitaires. Il ne s'agit pas de remettre en question la nécessité des panneaux publicitaires pour informer les clients sur les activités des entreprises. Néanmoins est-ce une raison pour imposer les messages aux usagers de l'espace public de Casablanca? La liberté d'expression est fondamentale certes, Mais il est intéressant de savoir qu’il existe aussi la liberté de réception. Tout casablancais doit avoir le choix de recevoir ou non un message, qu'il soit à caractère commercial ou non.

En effet nous assistons à de multiples mauvaises façons d’installation de panneaux publicitaires, prenons le cas du boulevard Zerktouni certains panneaux sont fixés devant des feux tricolores qui empêchent les voitures de mieux les voir ce qui entraine à la suite des embouteillages. Aussi nous pouvons citer entre autres le rond point des sports situé sur le boulevard Abdellatif Ben Kaddour, qui compte en son sein plus de onze panneaux publicitaires, on aurait pu dire combien de temps pourrons nous prendre pour lire toutes ces affiches à notre passage sur cette voie c’est un exemple palpable de la pollution par des panneaux publicitaires. Finalement, le rôle des panneaux publicitaires est de captiver l’attention des casablancais sur une information mais quand ils sont trop imposant cela se transmet comme un abus et tous ce qui est un abus se révèle être nuisible, cette assertion trouve sa véracité sur la voie d’Anfa allant au croisement Moulay Youssef, on aperçoit trois grandes affiches de différente publicité qui s’imposent au regard des usagers de cette voie et sept autres panneaux publicitaires de différentes entreprises sont aux alentours de ce même croisement quoi de plus polluant à un petit carrefour.
Ceci étant au vue de tout ce qui précède, il est indispensable pour les autorités compétentes de Casablanca de prendre des dispositions pour réglementer cette pratique d’installation abusive de panneaux publicitaires et de faire respecter les lois à ces entreprises qui souhaitent d’une façon farouche de se faire absolument connaitre, ainsi nous auront l’aisance de valoriser et de venter les belles rues de notre ville « Casablanca ».