Random Article


 
anfa actu
 

 

LA PROPRETE UNE AFFAIRE DE TOUS

L
’on ne cessera de venter les bonnes actions que font les agents de ramassage d’ordures ménagers communément appelé SITA Blanca dans la ville de Casablanca. Doter de véhicules et d’engins sophistiqués, poubelle de dernières générations, qui se complète avec des agents qualifiés de tous les niveaux, la SITA accomplir ses tâches quotidiennement et personne ne peut lui bafouer sa réputation en disant le contraire. Mais il est intéressant de reconnaître que certaines de nos rues déjà bien sales le sont encore après le passage des services de la propreté par l’odeur des ordures et délaissés.

En premier lieu la SITA Blanca c’est donner une mission précise, celle de maintenir la ville de Casablanca propre pour le bien être et l’épanouissement des riverains. En outre l’on remarque que cette mission reste et demeure une utopie quand les odeurs des ordures ménagères après le passage du service de nettoyage perturbes le quotidien des casablancais. On ne peut affirmer certaines réalités ou avancer des arguments sans donner des exemples précis et concis pour mieux spécifier nos allégations. Prenons le cas du boulevard Ziraoui annexe de celui d’Anfa, est une avenue jonchée par des restaurants et plusieurs autres commerces, elle comprend plus de quatre poubelles et c’est un calvaire pour les usagers de cette voirie de s’y trouver après le passage des services d’assainissement. Les lieux de restauration considérés comme des lieux de rencontre, de partage, de détente après quelques heures de travail se voit être un supplice pour les clients après le passage des agents d’assainissement qui laisse une odeur nauséabonde d’ordures ménagères. Aussi il est important de savoir quelle serait la cause de ce désagrément après le passage de ceux qui sont considérés comme les opérateurs de la propreté dans la ville. Dès lors une question reste se posée : Quand est il de l’entretien des véhicules et des poubelles qui sert à la collecte des ordures ? Pour répondre à cette question, l’on peut dire que les poubelles et les engins de ramassage sont mal entrenus ou même, ne sont pas quotidiennement nettoyés convenablement ceci est la vraie et ultime cause des odeurs laissés par les déchets et les ordures ménagères après le passage des véhicules d’assainissement. Si les poubelles, les véhicules de ramassage, les endroits où sont déposer les décharges ne sont pas entretenue quotidiennement et convenablement il n’aura pas de changement de situation après le passage des agents de la propreté et le bien être des casablancais sera toujours entravés par leur passage.

En somme la SITA Blanca joue un rôle primordiale dans le quotidien des casablancais sur le plan de l’assainissement de la ville et elle accomplit cette mission avec beaucoup de dévouement et sérieux. Mais fort est de reconnaitre quelle à aussi des failles, dont la plus évidente est l’odeur des ordures ménagères laissées après le passage des agents de la SITA. Elle devrait s’accentuer sur l’entretien quotidien des outils servants de collectes des ordures pour accomplir sa tâche de façon irréprochable.